La CCIDL.

Communauté de Communes Isle Double Landais
4 bis rue Joffre
24700 Montpon Ménestérol
Contact :
Tél : 05 53 82 58 25
Courriel : www.accueil@ccidl.fr

Les bureaux de la communauté de communes sont ouverts tous les jours de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h00.

 Pour un territoire, une population

La communauté de communes Isle Double Landais (CCIDL) est une structure intercommunale située dans le département de la Dordogne. Elle a pris effet le 1er janvier 2014. Elle est issue de la fusion de la communauté de communes Basse Vallée de l’Isle et de la communauté de communes Isle et Double. Ce nouvel ensemble comprend neuf communes :

MONTPON-MENESTEROL – http://www.montpon-menesterol.fr/
ECHOURGNAC
EYGURANDE ET GARDEDEUIL- www.eygurande-et-gardedeuil.fr
MENESPLET – http://www.menesplet.fr
MOULIN-NEUF
LE PIZOU – http://www.lepizou.fr/
SAINT BARTHELEMY DE BELLEGARDE
SAINT MARTIAL D’ARTENSET – http://www.saint-martial-dartenset.fr/
SAINT SAUVEUR LALANDE
Superficie du territoire 235,95 km2, population 11854 habitants.

– Son fonctionnement :

? Les membres du bureau :

Mr Jean Paul LOTTERIE : Président
Mr Lionel VERGNAUD : 1e Vice-président en charge des finances
Mme nicole Darracq:  Vice-présidente en charge des affaires scolaires
Mr Max LEY : 3e Vice-président en charge de l’environnement, la rivière, le SPANC.
Mr Léopold LACHAIZE : 4e Vice-président en charge de l’enfance et la jeunesse.
Mr Albert RICHARD : 5e Vice-président en charge du patrimoine et de l’urbanisme.
Mr Franck SALAT : 6e Vice-président en charge de l’économie, du commerce, de l’agriculture.
Mr Jean Claude CHAUSSADE : 7e Vice-président en charge de la voirie et des travaux
Mr Guy PIEDFERT : 8ème Vice-président en charge du tourisme et des animations.

?Processus de prises de décisions

Le conseil communautaire, organe délibérant, est composé des 32 délégués communautaires, ses principales fonctions sont : le vote du budget, le vote du compte administratif, l’examen des projets d’aménagement d=et de développement du territoire. Il définit également les règles de fonctionnement de la Communauté de Communes, en particulier l’organisation des décisions.

?Conseillers communautaires :

Commune d’Echourgnac : SEGONZAC Patrick, GUERIN Patrice
Commune d’Eygurande : PIEDFERT Guy, GONTHIER Daniel
Commune Le Pizou : VERGNAUD Lionel, TALIANO Jacqueline, DEJEAN Claude
Commune de Ménesplet : BASTID Jean Claude, PILET Monique, CHAUSSADE Jean Claude, GUILLAUME Geneviève
Commune de Montpon : LOTTERIE Jean Paul, DELIBIE Maryse, RICHARD Albert, GABRIEL Evelyne, WILLIAMS Anthony LAGOUBIE Laurence, BLIN Dominique, AUXERRE RIGOULET Geneviève, SALAT Franck, CABROL Josette, GIMENEZ Corinne, DUHARD Josiane, MARCADIER Daniel
Commune Moulin Neuf : LACHAIZE Léopold, BORDERIE Annette
Commune St Barthélémy de Bellegarde : CABIROL Brigitte, DUFOURGT Christian
Commune St Martial d’Artenset : LEY Max, DARRACQ Nicole
Commune St Sauveur Lalande : LAULANET Jean Marc, GALON Norbert

?Commission des Finances

Vice-président en charge des finances : VERGNAUD Lionel, agent référent de la commission : GUIONIE Sandrine.
En matière de finances lorsqu’une communauté de communes adopte le régime fiscal de la Fiscalité Professionnelle Unique (FPU) il y a lieu de créer une Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées (CLECT)

?Les membres de la CLECT

La CLECT est issue de chaque conseil municipal par la désignation de deux représentants, à l’exception de la commune de Montpon-Ménestérol qui en compte trois. A la première réunion, la CLECT a procédé à l’élection de son Président : Mr Lionel VERGNAUD et d’un Vice-président : Monsieur Max LEY.
CABIROL Brigitte, DUFOURGT Christian, LACHAIZE Léopold, BORDERIE Annette, VERGNAUD Lionel, TALIANO Jacqueline, LEY Max, DARRACQ Nicole, LOTTERIE Jean Paul, DELIBIE Maryse, BLIN Dominique, LAULANET Jean Marc, GALON Norbert, PIEDFERT Guy, GONTHIER Daniel, BASTID Jean Claude, CHAUSSADE Jean Claude, SEGONZAC Patrick, MATHIAS Guillaume.

- Ses compétences :

?Obligatoires

1) En matière de développement économique :
– Aménagement, entretien et gestion de zones d’activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale ou touristique qui sont d’intérêt communautaire.
– Action de développement économique d’intérêt communautaire.
2) En matière d’aménagement de l’espace communautaire
– Schéma de cohérence territoriale (SCOT) et schéma de secteur
– Zones d’aménagement concerté (ZAC) d’intérêt communautaire
3) Création ou aménagement et entretien de voirie d’intérêt communautaire
4) Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés

?Supplémentaires

1) Protection et mise en valeur de l’environnement
– Contrôle des installations d’assainissement non collectif CSPANC
– Protection et mise en valeur de l’environnement dans le cadre des chartes et schémas départementaux
– Etude et travaux sur les cours d’eau sur le territoire intercommunal
2) Politique du logement et du cadre de vie
– Plan Local de l’Habitat (PLH)
– Opération Programmée de l’Habitat (OPAH) ou toute autre procédure s’y substituant.
– Création et gestion des lotissements viabilisés d’intérêt Communautaire
3) Action Sociale au 01 Janvier 2016
– Portage des repas à domicile
– Aide à domicile
4) Aménagement numérique
– Aménagement numérique ainsi qu’il résulte de l’article L1425-1 du CGCT
5) Politique de l’enfance et de la jeunesse
– Crèches et haltes garderies
– Accueil de loisirs sans hébergement
– Relais Assistante Maternelle (RAM)
6) Construction, entretien et fonctionnement d’équipements de l’enseignement pré-élémentaire et élémentaire
– Construction entretien et fonctionnement des écoles maternelles et primaires
– Accueil des élèves avant et après les heures d’enseignements
– Cantine scolaire
– Transport scolaire
7) Maison de santé Pluridisciplinaire (située sur la commune de Montpon)
8) Caserne de gendarmerie (convention avec la DG de la Gendarmerie Nationale)
9) Accueil des gens du voyage
– Construction, entretien et gestion des aires d’accueil des gens du voyage du territoire Communautaire à compter du 01 Janvier 2016

Paiement Cantine Garderie

Les moyens de paiement de la cantine et de la garderie ont évolué

Toutes les informations pour effectuer votre règlement en ligne sont sur votre facture. Cliquez sur le Logo TiPi pour accéder au site.

reglement-en-ligne-tapez-ici

Prêt matériel

La Commune d’Eygurande Gardedeuilh met son mobilier à disposition (tréteaux, plateaux, bancs) des demandeurs, dans les conditions ci-après définies.

Il est convenu ce qui suit :

Le mobilier est prêté :
– à titre gratuit, pour les personnes résidentes sur la Commune ;
– Un chèque de caution d’un montant de 200 € est demandé lors de l’enlèvement du mobilier.
– Celui-ci sera remis au demandeur si et seulement si le mobilier est retourné sans dégradation apparente.

Lors de la demande de prêt un contrat est établi, la commune peut résilier celui-ci à tout moment en cas de non-respect du demandeur de ses obligations.

Obligations du demandeur :

– Le mobilier ne peut être utilisé par le demandeur que pour ses besoins personnels. Il en assure la garde, la conservation, les risques et la conformité à leur usage à ses propres frais. Le demandeur est responsable de la perte ou du vol du mobilier. Le demandeur s’interdit de transformer ledit mobilier. Le mobilier devra être restitué à la date de résiliation du présent contrat, en bon état compte tenu de l’usage qui en a été fait.
– Pour toute dégradation ou vol, le demandeur s’engage à verser la somme de :
– 45 € / banc, 30 € / table, 20 € / tréteaux

Contact mairie 05 53 80 40 10

Présentation de la commune

EYGURANDE GARDEDEUILH

Commune rurale de 404 habitants pour une superficie de 3562 ha dont 2250 ha de bois et forêts, elle est née de la fusion de 2 Communes Eygurande et Gardedeuilh qui ont été réunies par ordonnance Royale le 21 septembre 1827 le chef-lieu est fixé à Eygurande.
Situé au Nord-Ouest de Montpon, dans la Double, le site fut probablement occupé à l’époque gallo-romaine.

la commune d’Eygurande Gardedeuilh fait partie du Canton de Montpon Ménestérol et de la Communauté de Communes Isle Double Landais regroupant 9 communes représentant près de 12 000 habitants.

Bordée à l’Ouest par le département de la Gironde, au Nord-Ouest par le département de la Charente, cette petite commune rurale est un charmant village situé dans la forêt

Doté de nombreuses pistes forestières et de chemins de randonnées balisés, ce dynamique village propose, au travers de ses associations des activités et des manifestations tout au long de l’année. Le bien vivre et la qualité de vie sont les priorités que privilégie les élus.
L’agriculture, que ce soit le maraîchage ou l’élevage, offre des produits de qualité distribués en circuit cour du producteur au consommateur. Un marché bio propose des légumes de saison tous les samedis matins à la ferme. L’artisanat et un restaurant complètent l’activité économique.

L’école fonctionne en regroupement pédagogique avec une commune voisine, Saint Barthélémy de Bellegarde, et accueille 26 enfants du cycle 3 (CE2, CM1 et CM2). La garderie est ouverte de 7h30 à 19 h00.

Étymologie  :

Le Nom d’Eygurande est attesté par son église dès le XI° siècle Sanctus Stéphani et AYGURANDA. Le changement de « AY » en « EY » apparait en 1315. Il se compose de deux mots d’origine gauloise : équa correspondant au latin aequa « Juste » et randa « limite », « frontière ». Il est probable que l’initiale AY soit issu du mot AQUA. Le nom pourrait alors être compris comme « limite des eaux ».
GARDEDEUILH est relevé à la fin du XI° siècle dans le nom d’un prieuré,Sanctus Léonardus de Gardanel puis au XVI° siècle dans Prieuré de Gardanels.
Le nom est probablement composé de l’occitan Garda « tour de Garde » et d’une forme ancienne (del) de Dieu. Le nom a sans doute été rapproché de deuil, qui, dans ce cas, n’a rien à voir avec l’affliction. Il est l’aboutissement d’un gaulois devo (divin) suivi de calo (clairière).
Gardedeuilh était anciennement une ville nommée « VILLECOUR » qui aurait été détruite par les barbares.

L’Eglise Saint Etienne d’EYGURANDE

eglise-eygurande-et-gardedeuilhDonnée à l’Abbaye de Baynes vers la fin du XI° siècle parRénald de Tiviers (1051-1099) Evêque de Périgueux. En ruine auXVII° siècle, (« Sanctuaire lambrissé nef de torchis sous lambris » dit une visite canonique du diocèse en 1688) elle fût rebâtie au XIX° siècle en conservant dans l’élévation sud quelques morceaux de murs anciens. Nef dans le style néo-roman, chapelles latéraleschœur polygonal sont surmontés d’un clocher ; porte moderne à flèche de pierre. L’une des chapelles est dédiée à la vierge, l’autre à Saint Joseph.

La Chapelle de Gardedeuilh

chapelle-gardedeuilhC’est dans le pays de la Double, autrefois à moitié caché par de grands arbres qui couronnaient la colline sur laquelle elle avait été élevée que se situe la Chapelle Saint Léonard de Gardedeuilh.
L’évêque Guillaume d’Auberoche (1104-1129) remis à l’Abbaye de Baynes, Saint Léonard de Gardedeuilh ou plusieurs Seigneurs duPérigord paraissent avoir eu des droits.
De l’ancienne Chapelle du XII° siècle il ne reste rien. En ruine au début du XIX° siècle, elle fut réédifiée en 1894 sur l’emplacement de l’ancienne, et il semblerait que dans les bases des murs de cette nouvelle petite église, on aurait conservé des vestiges de l’ancien édifice.
En ce qui concerne l’histoire liée à sa construction, les documents nous disent que cette chapelle fût élevée pour servir de reposoir au corps du Roi Saint-Louis, lorsqu’il fut rapporté de Tunis ou bien pour commémorer un arrêt qui eut lieu à cet endroit pendant le transport du corps.

Ce qui fit dire pendant des siècles de légende que cette chapelle continuerait à jamais à « garder deuil » du grand Roi.
Cependant, d’après GuillaumeNangis, dans son livre d’histoire de France, il ne faut attribuer ceci qu’à une légende et non à une réalité historique. En effet, le corps de SaintLouis n’a jamais traversé la Double. C’est par la Sicile où le cortège funèbre débarquaàTRAJANI, puis à travers l’Italie que le corps du Roi arriva à Paris le 20 mai 1271.
En ce qui concerne les boiseries ou le retable de l’autel, nous voyons représenté en sculpture le diacre de Saint Léonard, dans les fers, en prison, celui-ci étant de par tradition le Saint Protecteur des prisonniers.
Peu de temps après la reconstruction de la Chapelle, l’abbé Gorse, en 1898, alors curé d’Eygurande Gardedeuilh, eut la joie de bénir une statue de la Sainte Vierge, reproduction de Notre Dame des Victoires à Paris, « amenée alors sur un chariot fleuri, traîné par cinq paires de bœufs et placée dans une niche au fronton de la Chapelle de Gardedeuilh.
La cloche porte d’inscription suivante en lettres gothiques :
“ SancteLéonardoorapro nobis. L’An MCCCCCXIII (1513)”

La vie de L’école

Calendrier scolaire pour la rentrée

2023-2024

NOUVEAU NUMÉRO TÉLÉPHONE : 09.75.49.63.97

  • Rentrée des élèves le lundi 04 septembre.
  • jours d’école : Lundis Mardis Jeudis Vendredis
  • les horaires :   matin : 8h55-12h25  –  après-midi : 13h35-16h05
  • Horaires halte surveillance :  matin : 7h15-8h55  après-midi : 16h05- 19h00


  • Vacances zone A
    Rentrée scolaire 2023 Jour de reprise : jeudi 04 septembre 2023
    Vacances de la Toussaint 2023 Fin des cours : samedi 21 octobre 2023


    Jour de reprise : lundi 6 novembre 2023

    Vacances de Noël 2023 Fin des cours : samedi 23 décembre 2023


    Jour de reprise : lundi 08 janvier 2024

    Vacances d’hiver2024 Fin des cours : samedi 17 février 2024


    Jour de reprise : lundi 04 mars 2024

    Vacances de printemps 2024 Fin des cours : samedi 13 avril 2024


    Jour de reprise : lundi 29 avril 2024

    Pont de l’Ascension 2024 Fin des cours : mardi  07 mai 2024


    Jour de reprise : lundi 13 mai 2024

    Grandes vacances 2024 Fin des cours : samedi 06 juillet 2024
  • Les TAP (temps d’activités périscolaires) sont supprimés

 Madame Laëtitia VIAL est la Directrice de l’école

 

Réservation foyer municipal

La commune dispose d’une salle des fêtes située dans le bourg du village.
Celle-ci peut être louée à des associations ou des particuliers en week-end, son usage en semaine étant réservé aux services communaux et associations locales (écoles…)


Un planning de réservation   est tenu en mairie.
Renseignez-vous au 05 53 80 40 10

Tarifs de location :

• habitants de la commune :  Forfait week-end  200€ Hiver  150€ Été,

Un chèque de caution de 300 €, un chèque de caution ménage 200€ , un acompte de 30% de la valeur locative ainsi qu’une attestation récente de responsabilité civile.

• habitants extérieurs : 300€ Hiver   250 Été (forfait week-end),
Un chèque de caution de 300 €, un chèque de caution ménage de 200€,un acompte de 30 % de la valeur locative ainsi qu’une attestation récente de responsabilité civile.


Un état des lieux est obligatoire avec un représentant de la commune avant et après usage de la salle.

Période chauffage : du 01/10 au 30/04

Recensement Citoyen à 16 ans

Bientôt 16 ans pensez au recensement !

recensement-citoyenweb

Le recensement citoyen est une étape obligatoire du “parcours de citoyenneté.”

 Tous les jeunes français, garçons et filles, doivent se faire recenser à la Mairie de leur domicile dans les 3 mois qui suivent leur 16ème anniversaire.

Pourquoi ?

– Cette démarche facilite l’inscription sur les listes électorales et déclenche la convocation à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC).
Il permet d’être inscrit d’office sur les listes électorales à partir de 18 ans :
– Dans l’année de vos 18 ans, vous devez recevoir au cours du mois d’octobre un courrier de la Mairie attestant de votre inscription sur les listes électorales. En cas de non réception du courrier, prendre contact avec le Service Citoyenneté avant le 31 décembre.

Comment se faire recenser ?

– Un jeune peut se faire recenser directement à la mairie de son domicile ou en ligne sur le site www.mon.service-public.fr. Dans les deux cas, il doit présenter une pièce d’identité et le livret de famille ou acte de naissance.

– Un fois recensé, le jeune obtient une attestation de recensement indispensable pour l’inscription à des concours ou examens soumis au contrôle de l’autorité publique (conduite accompagnée par exemple).

 Environ un an après, il sera convoqué à la Journée Défense et Citoyenneté où il obtiendra un certificat de participation (celui-ci remplacera l’attestation de recensement).

C’est une démarche obligatoire mais surtout un acte citoyen.

Inscription listes électorales

Inscription sur les listes électorales

carte-electoralewebLes inscriptions sur les listes

électorales peuvent se faire soit

en mairie soit en ligne sur

le site www.mon.service-public.fr

Où s’inscrire ?

– Soit à la mairie de son domicile.
– Soit à la mairie d’une commune dans laquelle on est assujetti aux impôts locaux depuis au moins 5 ans.
– Soit à la mairie de sa résidence à condition d’y résider de manière effective et continue depuis au moins 6 mois.
– Soit à la mairie de la commune où l’on est assujetti à résidence obligatoire en tant que fonctionnaire public.

Selon les situations, il convient de fournir l’une de ces pièces :

– S’il s’agit de votre domicile : un justificatif de domicile de moins de 3 mois.
– S’il s’agit du domicile de vos parents : attestation du parent (sur papier libre) certifiant que vous habitez chez lui + un justificatif de domicile du parent.
– S’il s’agit de votre résidence : justificatif de la résidence depuis plus de 6 mois dans la commune.
– Si vous êtes seulement contribuable : justificatif d’inscription au rôle des impôts locaux depuis plus de 5 ans.
– Pièce d’identité valide afin de prouver la nationalité française (passeport ou carte nationale d’identité).
– Si vous êtes devenu français récemment et que vous ne possédez pas encore de pièce d’identité française : pièce d’identité d’origine + une preuve de la nationalité française (décret de naturalisation, certificat de nationalité).
– Justificatif de domicile.

Inscription en ligne démarches à suivre  :

Créer son compte sur www.mon.service-public.fr, accéder à la démarche en ligne « Inscription sur les listes électorales » puis de se laisser guider. La création est gratuite et le compte est sécurisé.

?Le vote par procuration :

Le vote par procuration permet à un électeur absent le jour d’une élection, de se faire représenter, par un électeur inscrit dans la même commune que lui. La démarche se fait au commissariat, à la gendarmerie, au tribunal d’instance ou auprès des autorités consulaires.

http://www.interieur.gouv.fr/A-votr…

Valérie

Le Conseil Municipal

Le conseil municipal représente les habitants. Ses attributions sont très larges depuis la loi de 1884 qui le charge de régler “par ses délibérations les affaires de la commune”. Cette compétence s’étend à de nombreux domaines. Le conseil municipal donne son avis toutes les fois qu’il est requis par les textes ou par le représentant de l’État.

Il émet des vœux sur tous les sujets d’intérêt local : il vote le budget, approuve le compte administratif (budget exécuté), il est compétent pour créer et supprimer des services publics municipaux, pour décider des travaux, pour gérer le patrimoine communal, pour accorder des aides favorisant le développement économique.

Le conseil exerce ses compétences en adoptant des “délibérations”. Ce terme désigne ici les mesures votées. Il peut former des commissions disposant d’un pouvoir d’étude des dossiers.

Le conseil municipal doit se réunir au moins une fois par trimestre et l’ordre du jour, fixé par le maire, doit être communiqué avant le début de la séance. Celle-ci est ouverte au public sauf si l’assemblée décide le huis clos ou si le maire exerce son pouvoir de “police des séances”, notamment en cas d’agitation, et restreint l’accès du public aux débats.

Sur proposition du Maire, des réunions informelles sont périodiquement organisées à la Mairie afin de débattre et informer tous les membres du Conseil sur les objectifs envisagés et permettre ainsi une meilleure connaissance des sujets abordés lors des conseils municipaux.

Faites connaissance avec le conseil municipal d’Eygurande.

Les membres du Conseil Municipal

M. Guy Piedfert Maire
M. Daniel Gonthier Adjoint
M. Nicolas Pascal Adjoint
Mme Chaillat Evelyne Conseillère
Mme Thouvenin Louisette Conseillère
Mme Faure Nadine Conseillère
Mme Colas Dominique Conseillère
Mme Siwula Céline Conseillère
M. Perrier Michel Conseiller
Mme Breulaud Gwendoline Conseillère
M. Madec Lionel Conseiller

Délégués aux Commissions Communales

Finances : M.Madec M. Gonthier, M. Piedfert, M. Pascal, Mme Siwula, Mme Breulaud
Groupement de chasse : M. Gonthier, Mme Thouvenin

Personnel communal  : M. Piedfert, Mme Thouvenin, Mme Breulaud
Voirie  :  M. Pascal, M.Perrier, Mme Colas
Bâtiments communaux  :  M. Piedfert, M.Pascal, Mme Chaillat, Mme Thouvenin
Appels d’offres  : Titulaires :   M.Perrier, M.Pascal, M.Madec Suppléants : Mme Chaillat, Mme Breulaud, M.Gonthier

SMCTOM : Titulaires : M. Gonthier, M. Piedfert
SDE 24: Titulaires : M. Piedfert, M. Madec Suppléants : M.Gonthier, Mme Faure

SMO DFCI 24 : Titulaires : M.Gonthier  Suppléants : Mme Thouvenin

SMD3 : Ttulaires : M.Pascal, M.Gonthier Suppléants : M.Perrier, M.Piedfert

SIS Montpon-Villefranche : Titulaires : Mme Siwula, Mme Breulaud Suppléants M.Pascal, M.Madec

SIVOS RIBERAC : Titulaires : Mme Siwula, Mme Chaillat Suppléants : M.Piedfert, M.Pascal

SIAEP Montpon-Villefranche : Titulaires : M.Piedfert, M.Pascal Suppléant : M.Gonthier, Mme Faure

Communauté de Communes Isle Double Landais : Titulaires : M.Piedfert, M.Gonthier

AIMD : Titulaires : M.Piedfert, Mme Chaillat Suppléants : Mme Thouvenin, Mme Faure

Communication : Mme faure, M.Gonthier

Solidarité : Mme Thouvenin, Mme Chaillat, Mme Siwula, Mme Faure

Scolaire :  Mme Siwula, Mme Breulaud

Électorales : Mme Thouvenin, M.Perrier, Mme Faure

 

Comptes rendus du Conseil Municipal

Cliquez sur le PDF pour voir les divers Comptes rendus 

Année 2019

Année 2018


Année 2017

Infos Communauté de communes

Année 2015.

La Communauté de Communes étudie actuellement la possibilité d’installer un espace de « Co-working » à Montpon. Cet espace, équipé par la fibre et connecté « 4G » permettrait à tous les entrepreneurs travaillant avec internet de pouvoir utiliser celui-ci de manière performante.
Toute personne intéressée peut contacter M. Guy Piedfert Maire d’Eygurande au 05 53 80 40 10 ou 06 72 17 01 66.

Des rumeurs ont circulé prétendant que de nombreuses familles de migrants Syriens allaient être accueillies sur le territoire de la Communauté de Communes, notamment à Montpon et à Le Pizou.

Interrogés par mes soins lors d’un conseil communautaire, les Maires concernés ont reconnu qu’ils avaient répondu favorablement à la demande de la Préfecture pour l’accueil de familles Syriennes, 4 pour Montpon et 3 pour Le Pizou. Mais répondre favorablement ne signifie pas accueillir car, d’une part les formalités sont extrêmement cadrées et d’autre part priorité est donnée aux villes importantes qui disposent de tous les services d’aide et les transports en commun adéquat.

Si l’on peut s’interroger sur l’opportunité ou non d’accueillir ces migrants, il me semble néanmoins qu’une réflexion en profondeur s’impose.

Le fait est que des millions d’hommes, de femmes, d’enfants sont prêts à prendre la mer dans les pires conditions pour échapper à une réalité sociale et politique qui laisse peu de place à l’espoir. Ceux qui le peuvent viennent jusqu’en Europe, perçue comme la terre d’abondance la moins inaccessible ; qu’elle se montre accueillante ou récalcitrante, elle symbolise parfois, à son corps défendant j’ose dire, la promesse d’une vie meilleure.

L’Europe ne sortira pas indemne de cette épreuve. Entre les actes de violence, les dérives communautaristes, la montée des réactions xénophobes et l’arrivée massive des « naufragés », la vie politique et intellectuelle des différents pays européens ne pourra qu’être perturbée, voire même durablement pervertie.

Cela peut apparaître comme un « effet secondaire » des attentats. Mais ce n’est pas le cas. C’est le premier effet recherché par les terroristes.

L’enjeu aujourd’hui pour l’Europe et pour la France, c’est justement de préserver ses valeurs. Non pas timidement, en s’excusant d’être si peu en phase avec la régression ambiante, mais audacieusement et de manière inventive. Car nous avons besoin, mondialement, d’un nouveau modèle de société pour sortir des affrontements haineux qui l’ensanglantent.

Je ne sais pas si nos compatriotes de toutes convictions et de toutes origines seront capables de construire un tel modèle mais je pense que c’est leur vocation et leur mission. Je suis même persuadé que nous n’avons plus vraiment le choix.

Soit nous parvenons à bâtir, sur les bases des valeurs universelles qui sont les nôtres, une société capable de résister aux tumultes de ce siècle, soit nous devons nous résigner à laisser démolir notre mode de vie basé sur la joie de vivre que le monde entier, à part ces imbéciles moyenâgeux, nous envie.

CIAS :

Au 1 er janvier 2016, l’AIMD (Association de Maintien à Domicile) va intégrer le giron de la Communauté de Communes et deviendra le CIAS (Comité Intercommunal d’Action Sociale).
La nouvelle Directrice, Melle Amina BOUTERFAS animera ce service. Pour les bénéficiaires ou pour les employés cela ne changera pas grand-chose, si ce n’est que ces derniers seront intégrés à la Fonction Publique Territoriale.

CLECT :

Le mardi 15 décembre, le conseil communautaire a voté (24 Voix « POUR » et 5 « Abstentions ») les attributions de compensation, c’est-à-dire la somme que chaque Commune doit reverser à la Communauté chaque année et qui correspond aux dépenses de fonctionnement et d’investissement liées aux transferts de compétences.
Cette somme est fixe et ne doit pas évoluer dans le temps. Néanmoins, conscient que quelques erreurs aient pu se glisser ça ou là, nous avons prévu une clause de revoyure dans 2 ans. Pour Eygurande, cette somme correspond à 74 794 €.